Le livre de l’été !

malraux

Après hésitations et procrastination, j’ai fini par venir à bout de La condition humaine d’André Malraux. Certes peu léger, il est tout de même pour moi l’heureux élu « livre de l’été ». Mon commentaire ici.

Publié dans Aix-eterra, Culture & confiture | Écrire un commentaire

Du Cap Bénat à l’Estagnol (Var)

Gaou BénatErrances sur le littoral varois

Le séjour était attendu. Cette année encore, nouveau rendez-vous entre amis dans une villa du Cap Bénat (merci pour l’invit’). Une charmante bicoque avec piscine à débordement, vue sur la mer, version villa comme dans « Sous le soleil » en un peu moins fastueuse, j’avoue. Pour autant mon lieu de villégiature, aussi privilégié soit-il, n’est pas forcément très intéressant, malgré le cadre magique. Oui, j’insiste.
Le Cap Bénat donc,…vous situez ? C’est un cap, comme son nom l’indique, qui fait parti de la commune de Bormes-les-Mimosas, juste à côté du Lavandou, quelque part entre Toulon et Saint Trop’… Mais dois-je vous en faire la promo ? Lire la suite

Publié dans J'ai bronzé | Avec les mots-clés , | 1 commentaire

Adieux Darel et Lancel, place aux sacs Monop et autres tote bags

Attention, article futile en ligne de mire ! Le sujet n’en est pas moins préoccupant…

tote bag sac tissu

Tote bag type

Fin de la procrastination. Aujourd’hui, je pose mon séant face à mon écran et me penche sur le sujet qui me taraude depuis bientôt deux ans. Oui deux ans, j’ai sacrément procrastiné sur ce coup-là.
Deux heures de métro quotidiennes à travers Paris, cela laisse le temps d’observer les tendances et en l’occurrence, cela m’a laissé le temps de voir fleurir ces nouveaux sacs. J’ai un temps de retard me direz-vous, cette tendance-là ne date pas d’hier !
Oui mais voilà, je ne comprends toujours pas pourquoi. Pourquoi, quoi ? Pourquoi les sacs à mains griffés ont peu à peu laissé place aux tote bags. Vous savez, ces sacs en tissu arborant fièrement l’inscription de votre marque, de votre ville, de votre chat, de votre proverbe, de votre punch line… préférés. Chacun y va de son tote bag, ils sont partout ! Lire la suite

Publié dans Aix-eterra, Culture & confiture | Avec les mots-clés | Écrire un commentaire

A chacun sa rentrée littéraire…

Le verre à moitié vide ebookLe début de la belle aventure du livre autoédité Le verre à moitié vide, pour les rares qui m’ont lue, vous en avez soupé ! Vous connaissez les détails de l’écriture, du lancement, et tant et plus… La suite ? Je vous la conte en peu de mots : merci Amazon.
Ok, en un peu plus de mots alors. En mai dernier, j’ai décidé de donner l’exclusivité à Amazon (programme KDP select). J’ai fait une petite promo sur mon ebook pour lui permettre d’être mis en avant et les ventes ont alors décollé, dépassant largement le seuil psychologique des 200 exemplaires que je m’étais fixé. Puis, tout s’est enchaîné assez vite. Je n’y croyais pas de voir mon livre dans le fameux Top 100 ! Lire la suite

Publié dans Aix-eterra, Culture & confiture | Avec les mots-clés , , , | Écrire un commentaire

Déjeuner terrasse à la fromagerie du Passage

fromagerie du passage

Boutique

Une envie de fromage ? Exclusivement de fromage ? Je vous propose aujourd’hui un déjeuner-fromage, à la fromagerie du Passage d’Aix-en-Provence.
Nichée dans le passage Agard – qui ne connaît pas le passage ? -, cette fromagerie a ouvert ses portes il y a environ 3 ans et est devenu une adresse incontournable pour les amateurs – et pour les touristes. Épicerie, traiteur, cave à vin, cave à fromage,…on y vient pour faire ses emplettes ou bien pour déguster sur place un brunch (25€), un déjeuner, un apéro ou un dîner.
Mon expérience se fît au cours d’un déjeuner, au 3eme étage sur le toit-terrasse  – un roof top aixois ! Lire la suite

Publié dans A Aix, J'ai mangé | Écrire un commentaire

FROZEN YOGURT chez California Bliss

frozen yogurtParfois à Aix-en-Provence, il fait chaud, très chaud. Et dans ces cas-là, qu’il est doux de déguster des frozen yogurts de chez California Bliss ! J’adore les frozen yogurts, ces glaces à base de yogourt avec 0% de graisse. Mmmm… un délice.
Chez California Bliss donc, un après-midi par une chaleur de bête, j’ai opté pour un cône, parfum vanille avec des framboises par-dessus. Miam, miam. Ayant choisi la taille L, j’espère qu’il y a vraiment 0% de graisse. Mais quelque chose en moi en doute un peu, ne serait-ce qu’avec le cône, cette petite douceur m’aura forcément fait bénéficier de quelques calories ; idem pour la vanille, le 0% est réservé au goût nature. Lire la suite

Publié dans A Aix, J'ai mangé | Avec les mots-clés , | Écrire un commentaire

CAUMONT centre d’art aixois

façade cour intérieur

Hôtel de Caumont

C’est à l’occasion d’un petit séjour à Aix (j’y reviendrai) que j’ai découvert le tout nouveau centre d’art aixois. Niché au cœur du quartier Mazarin, l’Hôtel de Caumont a ouvert ses portes aux visiteurs le 6 mai 2015.
Il s’agit de l’un des plus beaux hôtels particuliers aixois du 17ème siècle, racheté par Culturespaces en 2010 pour en faire un lieu majeur de la vie culturelle aixoise. Petite digression sur Culturespaces : ils gèrent un certain nombre de lieux culturels en France dont le Musée Jacquemart-André de Paris (que je vous conseille vivement), avec lequel vous trouverez ici quelques similitudes.
Qu’est-ce qu’on y trouve ? Qu’est-ce qu’on y voit ? Lire la suite

Publié dans Aix-eterra, Culture & confiture | Avec les mots-clés , | 1 commentaire

Torturer les phrases, braconner les mots.

Sylvie TellorAvez-vous appris à écrire ? A bien écrire, avec le style et la grammaire qui conviennent ? Ou comme une majorité, votre apprentissage du « bien rédiger » s’est-il arrêté au bac ? Le reste, vous l’avez travaillé seul à force de lecture et de maturité.
Moi, j’ai peu écrit pendant mes études. J’ai surtout calculé, retenu par cœur et réfléchis (un peu). L’écriture, c’est venu plus tard. Dans l’histoire d’un déclic, je vous ai raconté comment j’ai commencé Le verre à moitié vide. Voici maintenant le chemin parcouru jusqu’à l’auto-publication.
Il m’a fallu 7 mois pour pondre la 1ère version de mon livre. Une fois terminée, il m’est apparu évident qu’il me fallait un cobaye pour la lire et voir si ça tenait la route, si ça valait la peine que j’y consacre plus de temps pour l’améliorer. C’était tellement impudique de livrer à quelqu’un toutes ces pages, je ne savais qui choisir. J’ai fini par le confier à mon mari. Le pauvre a été forcé de le lire en 24H avec moi à côté, guettant la moindre de ses réactions. Il a ri, a été pris dans l’intrigue et vraiment, m’a félicité. Comme son avis manquait clairement d’objectivité, je ne me suis pas senti pousser des ailes pour autant, mais j’ai été rassurée. D’ailleurs, il a aimé au bémol près qu’effectivement, le texte méritait d’être retravaillé. Lire la suite

Publié dans Aix-eterra, Culture & confiture | Avec les mots-clés | Écrire un commentaire

Lettre à Michel Houellebecq

Houellebecq, flammarionCher Michel,

Je peux vous appeler Michel ? Vous trouverez sans doute cette entrée en matière quelque peu cavalière, voire convenue et on ne peut plus classique, mais je n’ai pas la prétention d’être aussi douée que vous pour entamer un texte. Ce qu’il y a, c’est qu’après avoir lu une partie de vos romans, j’ai l’impression de vous connaître intimement.
Cher Michel donc, je prends la plume aujourd’hui (ou plutôt le clavier) pour vous dire tout le respect que j’ai pour votre travail. Vous êtes doué, Michel. On a déjà dû vous le dire à de multiples reprises et je ne sais pas si vous goûtez spécialement la flatterie, mais après tout je ne vois pas pourquoi vous prendriez mal un tel témoignage d’admiration. Quand on reconnaît le génie, celui de l’écriture j’entends, pourquoi se taire.
J’ai longtemps eu un blocage avec vous. La petite bourgeoise à la vie bien trop lisse que je suis se voyait gênée par vos apparitions publiques et vos propos subversifs. Oui, j’étais plus que dubitative face à l’image d’alcoolique paumé que sembliez vouloir donner. Et puis, celui qui partage ma vie s’est mis à dévorer vos œuvres. Il riait à gorge déployée en vantant vos talents de narrateur. Mais il ne m’incitait pas pour autant à vous lire, pensant que j’allais être choquée par des propos parfois limites (un peu salaces, quoi). Lire la suite

Publié dans Aix-eterra, Culture & confiture | Avec les mots-clés | 2 commentaires

Du blog au livre, histoire d’un déclic.

le verre à moitié videD’autres avant moi l’on rêvé, beaucoup y songent encore. Combien de blogueurs se disent qu’un jour, ils écriront un livre ? Certains l’ont fait. Écrire un livre, un rêve pour nous qui aimons tant écrire et avons le sentiment (justifié ou non) d’avoir quelque chose à raconter.
Du rêve à la réalité, il n’y a qu’un pas. J’ai découvert à quel point j’aimais écrire quand j’ai commencé à rédiger ce blog. A l’époque je m’ennuyais et mon quotidien a repris du sens grâce à lui. Je n’aspirais pas à plus que de petits articles sans prétention. Pourtant un jour j’ai franchi le cap, sans même l’avoir prémédité.
Vous me suiviez ou non, l’Aix Parisienne avait un peu laissé son blog à l’abandon depuis son retour à Paris. Plus d’inspiration (forcément, j’avais comme un problème d’identité), plus de temps (la reprise de la vie active), plus l’envie. Plus trop l’envie de raconter mes expériences culinaire (entre autres) à un auditoire repus d’avis sur la question. Plus l’envie de rien, en fait. Quelques problèmes personnels, de nouveau le chômage, cette sensation de glisser… Et puis, le déclic. Lire la suite

Publié dans Aix-eterra, Culture & confiture | Avec les mots-clés | 2 commentaires

Le verre à moitié vide est ONLINE !

Du blog au livre…, le résumé et les infos sur mon roman :

sylvie TellorJuliette est une pétillante parisienne de vingt-neuf ans, mariée et sans enfant. Malgré un mari absent et un quotidien professionnel peu passionnant, elle fait partie de ces filles qui évitent de se poser trop de questions. Plutôt que d’assumer pleinement sa vie d’adulte et de faire face à ses problèmes, elle préfère mener une vie insouciante au gré des cocktails partagés avec ses amis dans les bars parisiens. Jusqu’à ce week-end à Deauville où, sans qu’elle sache exactement comment elle en est arrivée là, l’équilibre de sa petite vie bascule. Une rencontre avec Marc, un regard un peu plus appuyé qu’il n’aurait dû l’être…et un voyage professionnel tumultueux en Thaïlande, vont entraîner Juliette dans la profonde remise en question qu’elle se refusait jusque-là.
Amoureuse touchante et émouvante, amie fidèle mais égoïste, névrosée jusqu’au bout des ongles, Juliette ne sait plus très bien comment remettre de l’ordre dans sa vie. D’ailleurs, en a-t-elle vraiment envie ?

Le livre (ebook) de Sylvie Tellor est disponible en version numérique :
- Pour les liseuses KINDLE, et pout tout le monde sur AMAZON.
- Pour les liseuses KOBO, plutôt sur KOBOBOOKS.
- Pour les liseuses/tablettes ANDROID, sur GOOGLE PLAY.
- Pour les IPAD, PC ou MAC (+ toutes liseuses et tablettes): le mieux c’est donc sur AMAZON, en téléchargeant en prime l’appli gratuite Kindle pour la lecture. Sinon, il est aussi possible de télécharger le livre sur LULU.COM (format epub) pour le lire où vous souhaitez (hors Kindle), mais toujours avec une appli dédiée (ibooks pour Ipad/Mac, ou epubreader, calibre, et bien d’autres… pour les PC).
- Enfin, le 1er chapitre est consultable en ligne sur MONBESTSELLER.COM

Allez, c’est facile ! Achetez, lisez, notez, partagez….. MERCI pour votre soutien.

Publié dans Aix-eterra, Culture & confiture | Avec les mots-clés | 8 commentaires